Version mobile

 

logo-histoire-de-guerre

DESAILLY


DESAILLY (ou Dessailly, baron). Général français (Oisy, Nord 1768 – 1830). Entré en 1784 dans un régiment d'infanterie légère, il servit dans l'armée de Pichegru, puis à l'armée de Sambre-et-Meuse. Envoyé en Italie, il se distingua à la bataille du Tagliamento (fleuve d'Italie du Nord) le 16 mars 1797 (victoire de Bonaparte sur les Autrichiens). Chef de bataillon dans l'armée du général Championnet, il se distingua de nouveau en 1798 au combat de Civita Castellana, dans le Latium (victoire du général Macdonald sur le général autrichiens Karl Mack). Il fut nommé chef de brigade après sa brillante participation à la bataille de la Trébie, affluent du Pô, du 17 au 19 juin 1799 (demi-succès du feld-maréchal russe Souvorov sur Macdonald). De retour en France, il combattit ensuite lors des grandes batailles suivantes :

  • Wertingen, en Bavière, 8 octobre 1805 (victoire du maréchal Lannes et de Murat sur les Autrichiens) ;
  • Austerlitz, en Moravie, 2 décembre 1805.

Il prit une part glorieuse à la bataille d'Eckmühl du 22 avril 1809, en Bavière (victoire de Napoléon Ier sur l'archiduc d'Autriche Charles de Habsbourg), ce qui lui valut d'être nommé général de brigade. Il fut blessé à la bataille de Wagram, au nord-est de Vienne (5 et 6 juillet 1809 : victoire de Napoléon sur les Autrichiens). Fait baron de l'Empire en 1811, il participa à la campagne de Russie et combattit à :

  • Smolensk, sur le Dniepr (17 et 18 août 1812 : victoire de Napoléon sur les princes Bagration et Barclay de Tolly) ;
  • Valoutina, sur la route de Smolensk à Moscou (19 août 1812 : victoire du maréchal Ney sur Barclay de Tolly).

Gravement blessé lors de cette dernière bataille, il dut prendre sa retraite en 1813.

Partager sur :

Réagissez

Rechercher un document sur le site