Version mobile

 

logo-histoire-de-guerre

ROCROI


ROCROI. Commune du département français des Ardennes, près de la frontière belge. Éclatante victoire de Louis II de Bourbon, le futur Grand Condé, alors âgé de vingt-trois ans, commandant les armées du Nord, sur les Espagnols, commandés par le comte de Fontaines (Don Pedro Henriquez de Azevedo, comte de Fuentes) et Don Francisco de Mello, le 19 mai 1643, lors de la guerre de Trente Ans. Le futur maréchal de France Jean de Gassion et le futur maréchal Henri de Saint-Nectaire (ou Senneterre), duc de La Ferté, se distinguèrent dans la bataille. L’armée espagnole comprenait des unités wallonnes, allemandes et italiennes. Les coalisés (17 000 fantassins sous les ordres du comte de Fuentes et 8 000 cavaliers commandés par le duc d’Albuquerque) assiégeaient la place forte de Rocroi quand ils se heurtèrent aux 15 000 fantassins et 6 000 cavaliers français venus la secourir. Le maréchal de L’Hospital commandait l’aile gauche française et se heurta à Mello. Jean de Gassion commandait l’aile droite. Condé se trouvait au centre avec D’Espenon et La Vallière et combattit contre les alliés des Espagnols et Fuentes. Le corps de réserve, composé de 2 000 hommes de pied et de 1 000 chevaux, était commandé par le baron de Sirot. Dans cette bataille, la cavalerie française joua un rôle très important, à l’instar de Guillaume de La Boissière, seigneur de Chambors, futur maréchal de camp. Les Espagnols perdirent 15 000 hommes, tués ou faits prisonniers, et leur artillerie et abandonnèrent 260 étendards. Cette victoire française mit fin à la réputation d’invincibilité de l’infanterie espagnole. Le vieux comte de Fontaines, âgé de quatre-vingts ans, qui, tourmenté par la goutte, s’était fait porter en litière, périt dans la bataille.

Bibliographie :

  • La bataille de Rocroi : 19 mai 1643, recueil de documents choisis et présentés par l'Union départementale des MJC des Ardennes, Charleville-Mézières, UD MJC des Ardennes, 1993 ;
  • Marc Blancpain, Le Mardi de Rocroi, Paris, Hachette, 1985 ;
  • Laurent Henninger, Rocroi, 1643, Paris, Socomer, 1993 ;
  • Marie-France Éarée, La bataille de Rocroi : 19 mai 1643, Syndicat d'initiative de Rocroi, 1977 (Bibliothèque nationale, Paris, 16° Lh4 3230) ;
  • Charles Malo, Champs de bataille de l'armée française, Paris, Hachette, 1901.
Partager sur :

Réagissez

Rechercher un document sur le site