Version mobile

 

logo-histoire-de-guerre

LA BICOQUE


LA BICOQUE (en italien Bicocca). Village d’Italie, en Lombardie, près de Milan, où les Français et les Suisses, commandés par le maréchal de France Odet de Foix, vicomte de Lautrec, furent battus par les Impériaux le 27 avril 1522. Le général espagnol Fernando Francisco de Avalos, marquis de Pescara, un des plus illustres lieutenants de Charles Quint, et Prospero Colonna remportèrent la victoire. À la suite de leur défaite, les Français durent abandonner définitivement le Milanais. Le maréchal de France Jacques II de Chabannes, seigneur de La Palice (ou La Palisse), l’un des plus brillants capitaines de son temps, s’illustra dans cette bataille à laquelle participèrent son frère, Jean de Chabannes, seigneur de Vendenesse, et le maréchal de France Thomas de Foix, seigneur de Lescun, dit le maréchal de Foix, frère puîné d’Odet de Foix. Anne de Montmorency, futur duc, futur maréchal et futur connétable de France, se distingua également dans la bataille, ainsi que l’homme de guerre espagnol Pedro Navarro passé au service de la France. Périrent lors de cette journée : le comte François de Montfort, les seigneurs de Miolans, de Launay, de Roquelaure. Les Suisses perdirent 3 000 hommes et vingt-deux de leurs capitaines. Venant d’être recrutés et n’ayant pas encore été payés, ils avaient exigé de Lautrec qu’il engageât la bataille sans délai, escomptant un appréciable butin.

 

Bibliographie : François-Charles Liskenne et Jean-Baptiste Sauvan, Bibliothèque historique et militaire, Paris, Administration, 1846, tome IV.

Partager sur :

Réagissez

Rechercher un document sur le site