Version mobile

 

logo-histoire-de-guerre

MONTLHÉRY


MONTLHÉRY. Commune du département français de l’Essonne. Pierre II de Brézé, grand sénéchal d’Anjou, de Poitou et de Normandie, fut tué dans cette bataille indécise qui opposa les troupes du roi de France Louis XI à celles de la Ligue du Bien public, dirigée par le frère du roi Charles de Berry et constituée à l’initiative des ducs d’Alençon, de Bourbon, de François II de Bretagne et du futur duc de Bourgogne Charles le Téméraire, le 16 juillet 1465. De Brézé conduisait l’avant-garde de l’armée royale, Charles IV d’Anjou, comte du Maine, l’arrière-garde, et le roi en personne commandait le corps de bataille. Louis de Luxembourg-Ligny, comte de Saint-Pol, dirigeait l’avant-garde ennemie, Antoine de Bourgogne, « le Grand Bâtard », l’arrière-garde, et le corps de bataille manœuvrait sous les ordres du comte de Charolais. Après cette bataille, où 2 000 hommes périrent des deux côtés, Charles le Téméraire fit signer à Louis XI les traités de Conflans et de Saint-Maur ; par ces traités, Louis XI restituait à Charles le Téméraire les villes de la Somme et donnait à son frère la Normandie. Le peuple, pour le bien duquel on avait prétendu se liguer, fut oublié dans ces traités ; aussi les Parisiens parlaient-ils de Ligue du Mal public. Philippe de Comines et Philippe de Crèvecœur, futur maréchal de France, participèrent à cette bataille. Charles d’Anjou abandonna le roi de France et prit la fuite.

Bibliographie :

  • Colonel Édouard Hardy de Périni, Batailles françaises, Paris, Flammarion, 1894-1906, 1ère série ;
  • Henri Martin, Histoire de France depuis les temps les plus reculés jusqu'en 1789, Paris, Furne, 1855, tome VI ;
  • Christian Delabos et Philippe Gaillard, Montlhéry, 16 juillet 1465. Louis XI face à la Ligue du Bien public, Historic'one, 2003.
Partager sur :

Réagissez

Rechercher un document sur le site