Version mobile

 

logo-histoire-de-guerre

SHILOH


SHILOH. Shiloh National Military Park and Cemetery se trouve dans l’État du Tennessee, aux États-Unis d’Amérique, près de Savannah. Victoire d’une armée de l’Union, commandée par le général Ulysses Simpson Grant, sur les Confédérés les 6 et 7 avril 1862, durant la guerre de Sécession. Le général sudiste Albert Sidney Johnston fut tué dans la bataille et remplacé dans son commandement par le général Pierre-Gustave Toutant de Beauregard. Les Fédéraux disposaient d’un peu moins de 50 000 hommes, les Confédérés d’un peu plus de 30 000 hommes. Participèrent à cette bataille, dans les rangs nordistes, les généraux William Tecumseh Sherman, Benjamin Prentiss, Stephen Auguste Hurlbut, Lew Wallace. Dans les rangs des Confédérés, participèrent notamment à cette bataille les généraux William Joseph Hardee, Braxton Bragg, Leonidas Polk. Les Nordistes perdirent 13 000 hommes, tués, blessés ou faits prisonniers, les Sudistes plus de 10 000.

Bibliographie :

  • William Tecumseh Sherman, Memoirs of General William T. Sherman, New York, D. Appleton, 1875, tome Ier ;
  • Daniel Larry, Shiloh : The Battle that Changed the Civil War, Simon and Schuster, 1997 ;
Partager sur :

Réagissez

Rechercher un document sur le site