Version mobile

 

logo-histoire-de-guerre

MORAT


MORAT (en allemand Murten). Ville de Suisse, dans le canton de Fribourg, sur le lac de Morat (Murtensee), au nord de Fribourg. Seconde victoire des Suisses (après celle de Grandson), alliés du roi de France Louis XI, commandés par le duc de Lorraine René II et Adrien de Budenberg, sur le duc de Bourgogne Charles le Téméraire et son frère Antoine de Bourgogne, dit « le Grand Bâtard », le 22 juin 1476. Lors de cette bataille, apparut pour la 1ère fois l’utilisation de l’arquebuse. Les Suisses, au nombre de 30 000, aux dires de Comines, comptaient parmi eux le Bernois Hans de Hallwyl, le Zurichois Henri Waldmann, Gaspard Hertenstein, de Lucerne, le comte de Thierstein et le comte d’Eptingen. Le duc de Somerset et le comte de Marle furent tués. 8 000 Bourguignons tombèrent sous la hallebarde des Suisses.

Bibliographie :

  • P.-E. de Vallière, Morat, le siège et la bataille, 1476, 1926 ;
  • Philippe de Golbéry, Histoire et description de la Suisse et du Tyrol, Paris, F. Didot frères, 1839 ;
  • Henri Martin, Histoire de France depuis les temps les plus reculés jusqu'en 1789, Paris, Furne, 1855, tome VII.
Partager sur :

Réagissez

Rechercher un document sur le site